À propos

Ancien couvent (d’Augustines, puis de sœurs de Jeanne de Lestonac dit Ste Marie-Madeleine), puis petit séminaire, le collège et lycée Notre Dame fait partie du patrimoine architectural et culturel de la ville de La Flèche.

Vers 1688, date de la construction de la chapelle, un couvent de pénitentes fut fondé par des Augustines dans le faubourg des Ongrais, à l’entrée ouest de la ville de l’époque. La communauté s’est installée dans une maison datant de la première moitié du 17ème siècle, implantée sur la bordure nord d’une voie qui s’appelait Rue Notre Dame avant de devenir la rue de la Magdeleine actuelle. La chapelle prolongeait ce corps de bâtiment vers l’Est.

Le couvent fut supprimé quelques années avant la Révolution puis les bâtiments furent donnés en 1817 aux sœurs de Jeanne de Lestonnac que la Révolution avait chassées du leur implanté rue de la Dauversière. La chapelle fut détruite et remplacée par une nouvelle (l’actuelle donc), construite en 1836 par l’architecte du génie urbain Lemoine et agrémentée plus tardivement des tous premiers exemplaires de vitraux du maître verrier Gabriel LOIRE. https://www.youtube.com/watch?v=Lvt_L_dF-Uw

Le cloître, plusieurs nouveaux bâtiments ainsi que la chapelle du Sacré-Cœur furent bénis en 1853 (date portée dans le cloître 1852), dont la construction est probablement dûe au même architecte

Après le départ des religieuses en 1905, les bâtiments sont acquis par le diocèse du Mans en 1907 qui y établit un petit séminaire. Cette nouvelle affectation entraîna quelques travaux dans la première moitié du 20ème siècle dont le décor peint de la chapelle (daté de 1925), le vestibule et le grand escalier portant la date de 1935 ou la salle de spectacle (aujourd’hui CDI datant de 1936). Mais l’œuvre la plus remarquable est sans nulle doute l’installation des vitraux de la chapelle signés du maître verrier Gabriel LOIRE. https://www.youtube.com/watch?v=Lvt_L_dF-Uw

Fermé en 1967, le séminaire cède la place au Collège-lycée Notre Dame en 1967. Depuis cette date, l’établissement a constamment évolué. Quelques bâtiments furent construits en 1970 afin de répondre aux besoins nouveaux de l’accueil d’élèves. Les chambres des séminaristes ont été réhabilitées pour accueillir un internat fermé ensuite pour permettre la réhabilitation des étages en salles de classes.

Aujourd’hui, malgré un aspect extérieur austère rappelant son passé, l’établissement offre à ses 650 élèves un cadre de travail inattendu où le numérique s’est diffusé largement dans des salles pensées pour l’éducation du 21ème siècle. Nous vous invitons à venir pousser ses portes et à découvrir Notre Dame lors des manifestations patrimoniales organisées par la ville de La Flèche ou lors des Portes Ouvertes.